Bonjour à toi cher.e lecteur.trice !
Oui tu ne rêve pas, Viviane écrit ! Elle n’avait donc pas perdu l’adresse de ce blog…
Non, fin 2019 a été riche en événements et situations, dont un achat de maison, un déménagement, une nouvelle vie… Des démarches PMA et des FIV, qui malgré des résultats négatifs pour le moment, me permettent de grandir et d’en apprendre tous les jours sur mon couple et moi même. J’en parlerai peut-être un jour ici, mais pas aujourd’hui !
Car aujourd’hui, comme des millions de gens sur la planète, je suis en confinement dû au Cornavirus. Jamais je n’aurai pensé vivre cela un jour, et pourtant la réalité est là, nous sommes confinés pour soit disant 15 jours, mais sûrement plus.
J’ai la chance de continuer à travailler car je suis en télétravail, mais il faut bien occuper les week-ends et les soirées !

Il faut que tu saches que j’ai toujours vécu à la ville, et malgré les essais infructueux de mes parents pour m’intéresser à la nature, je m’en foutais royalement. Mais voilà, depuis 13 ans maintenant je vis dans le sud de la France dans un département plutôt rural et j’ai commencé à m’y intéresser de plus près. Grâce à mes parents, mais aussi grâce à mes amies.

En octobre nous avons aménagé dans notre maison ! Une maison en ville, mais avec un jardin ! Quel bonheur d’avoir enfin un extérieur ! C’est un petit jardin de 200 m² et cela est bien suffisant pour nous 2 et les 3 chats ! On a du travail à faire dessus, on doit abattre 2 arbres, un palmier moche qui me fait peur quand il y a du vent, et un arbre malade. Il restera que le cerisier, qui a priori donne des cerises pas bonnes du tout, mais en fleurs il est magnifique. Il nous apportera de l’ombre c’est déjà ça !
Il faudra aussi aplatir le terrain car les anciens propriétaires avaient un chien qui aimait creuser… Mais nous n’en somme pas là. Cette année, on se concentre sur : le potager !

Si tu m’imagines comme ça, tu as tout faux.

Mais comment faire un potager quand tu n’y connais rien ? On compte sur les parents et les ami.e.s. Mais voilà le coronavirus qui arrive, et nous oblige à nous dé-mer-der !
C’est en catastrophe que je suis allé chercher de la terre et du fumier chez ma copine Leti (cœur et paillettes sur toi et ta famille ma poulette <3 ) ainsi qu’une petite serre. Avec ses conseils et ceux de mon père, je vais te faire vivre ici mes réussites et mes gros fails, parce que bon, faut pas se leurrer, premier potager quand t’y connais rien, à mon avis on va bien rire.

Avant le confinement on a juste eu le temps d’aller à Gammvert et d’acheter une…tondeuse ! Oui, parce que c’est mon papounet qui venait tondre, et on allait pas rester avec le jardin en forêt vierge, peuplé d’infâmes moustiques ! J’ai aussi erré dans les rayons à la recherche de plans de fraises et de salades, puis des plantes aromatiques !

Etape 1. Tondre le jardin. C’est Jo qui s’y est collé. Plutôt pas mal sauf qu’on arrivait pas à régler la hauteur de la tondeuse, donc c’est resté assez haut. Mais c’est propre.
Funfact : on a des jonquilles (à priori, vu qu’il y a pas encore de fleurs) qui poussent dans le jardin. Donc j’ai demandé à Jorris d’épargner ces fleurs parce que c’est joli. Je le vois se décomposer et râler en regardant le jardin, et me dire “mais je vais pas slalomer dans tout le jardin là, tu te rends compte?” je regarde le jardin et je comprends… Donc je parle des jonquilles, Jo, pas des pissenlits en fleur qui parterrent le jardin. Premier fou rire.

Une jonquille.

Etape 2. Monter notre premier carré potager (nous en avons deux), afin de tasser la terre et qu’on puisse y planter des plans dès la fin du confinement. Seulement Jo et moi, le bricolage, ça fait 10, donc il est un peu bancale, on a cassé des bouts en vissant. Le bois était resté dehors plusieurs mois, à couvert, mais il avait pris l’humidité et travaillé. Je dois aussi dire que le mode d’emploi du montage était hyper mal fait et qu’on a donc bien galéré. Premier carré potager, moche, mais c’est pas grave. On y a versé un mélange de boue et de fumier donné par Leti, puis de l’herbe de la tonte du jardin.
A noter qu’il nous est absolument pas venu à l’esprit que le tissu qu’on met au fond devait remonter sur les côté intérieur du carré, donc il est à l’extérieur, cloué (pas comme je voulais), contribuant à la laideur de l’ensemble. C’est mon père en le voyant en visio qui nous l’a fait remarquer. Du coup ça fait 3 jours qu’on se dit qu’on est cons et que c’était logique, et on ne pense plus qu’à ça quand on le voit.


Etape 3. Planter les pots d’aromatiques !
Ciboulette, thym, romarin, et menthe ! Nous avons pu faire un mélange de terreau de semis + de fumier. Bon rien de bien compliqué, elles ont toujours pas crevé, it’s a win !


Vient ensuite le plus difficile. Planter les fraises et les salades.
Etape 4. Tondre très court la partie où on veut planter. J’ai passé la tondeuse pour la première fois. C’est rigolo ! Et j’ai toujours mes membres intacts.
Etape 5. Creuser. C’est là que ça complique, quand tu découvres que ton terrain est composé à 90% de cailloux !! Heureusement on avait de quoi enrichir entre terreau et fumier… On a bien galéré, surtout Jo qui creusait, parce j’ai la force d’un poussin anémié. Mais on y est arrivés ! C’est moche, mais pour une première , on s’en est bien sorti.
Mesdames et Messieurs, devant vos yeux ébahis, 18 plans de fraises, divisés en 3 variétés : Gariguette, Mariguette et Gento. On a tout mélangé pour que ce soit plus fun (on s’amuse comme un peu) ! Pour les salades, j’ai acheté 12 plans de mélanges. On a planté que 6 au début, on plantera le reste en décalé.

A gauche les fraises, milieu les salades, en haut droite : le bac moche.


Maintenant, je suis comme ça tous les jours à regarder mes plans…

Je vous tiendrai bien entendu au courant de nos avancées ! On arrose, on surveille, on se demande comment on va tondre entre les plans ( je ne vois qu’une solution : les ciseaux). Je parle à mes plans comme une tarée pour qu’ils poussent bien… Le jardinage rend dingue.

A bientôt pour un nouvel épisode de “Viviane et Jo jardinent” !!

Oh au fait. On a découvert un truc. Le chat pisse dans les fraises.

Trou du c*l
Please follow and like us:

1 Comment on Confinement – Episode : The Jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *