Pour combien de temps ? Je ne sais pas, mais je repense souvent à ce blog et j’ai toujours plein d’idées pour le remplir, mais voilà, la vie fait que. Pratiquement 1 an sans poster d’articles, mais que c’est il passé dans la vie de cette chère Viviane ? Rien de passionnant (ou peut être ? ), mais si tu veux quelques nouvelles, je t’invite à lire la suite.

Cette année 2021 a été vraiment spéciale. Mon dernier article date de février, et pour cause, fin février, j’ai commencé à ressentir des fortes douleurs dans le bras droit. Etant en télétravail avec plus 7h d’ordinateur par jour, j’ai vraiment commencé à sentir de l’inconfort, puis de la souffrance à rester au bureau. J’ai donc décidé d’arrêter l’ordinateur après le travail. Mais les douleurs se sont tellement intensifiées que j’ai dû arrêter de travailler. J’ai tellement eu mal que je n’ai pas dormi pendant plusieurs jours, et que le week-end avant mon arrêt j’ai pris du tramadol en auto médication, ce qui fut une grosse erreur. J’avais plus mal par contre j’ai passé une matinée à vomir.

pas mon idée la plus brillante….

Mon médecin a posé un diagnostique : épicondylite du coude. Mais qu’est ce donc que ce truc ? Epi quoi ? En gros une belle tendinite du coude, appelée aussi “Tennis Elbow” car les joueurs de tennis en souffrent souvent.
1 mois d’arrêt, médicaments, séances kiné, cataplasmes d’argile. J’ai aussi découvert beaucoup trop tard qu’on ne met pas de chaud sur une tendinite, mais du froid. J’aurai bien aimé qu’on me le dise plus tôt, ça n’a pas dû arranger les choses de mettre de la chaleur ou du baume du tigre. Puis ensuite 2 mois de temps partiel thérapeutique, et encore 3 mois de Kiné. Pendant tout mon arrêt il m’était impossible de me servir de mon bras droit correctement, au début même, impossible de tenir une tasse ou un livre. C’était fou je n’avais jamais vécu ça !
Alors évidemment, pas de blog. Pas de blog aussi pendant le temps partiel ou même avec la reprise a temps complet pour ménager mon bras. Encore aujourd’hui, je peux sentir des douleurs selon les postures que je prends donc j’essaie de faire attention car cela peut revenir très vite. J’ai d’ailleurs fait un dossier de reconnaissance de maladie professionnelle, qui a été validé par la CPAM !

Si tu travailles souvent sur une ordinateur, fais vraiment attention à la position de ton corps. Tes jambes, ton dos, tout a un impact. Par exemple je travaillais tout le temps les jambes croisées, ce qui est très mauvais. J’ai donc arrêté ça (ce fut long) et j’utilise mon repose pied. J’ai aussi acheté une souris verticale, vraiment pratique et beaucoup plus naturel à utiliser qu’une souris “normale”, puis un repose coude. Alors cet instrument semble une torture mais vraiment c’est très aidant et maintenant je ne sais pas travailler sans ! Mon employeur a pris en charge une partie des frais et m’a aussi fourni un super bureau assis-debout électrique, et ça, c’est le top ! N’hésites pas à faire appel au service RH de ton employeur, car c’est de leur responsabilité de t’équiper pour prévenir les risques des TMS (troubles musculo–squelettiques).

Voilà donc une des raisons principales de mon silence.

La seconde raison, et pas des moindres, tu comprendras donc pourquoi je ne sais pas si je pourrais poster bien plus dans les mois à venir, c’est que j’attends un bébé ! Je ne m’étendrais pas ici sur les péripéties qui m’ont permises de pouvoir avoir mon petit miracle. Peut-être qu’un jour je le raconterai, mais pour l’heure, je profite de mon congé maternité pour écrire quelques articles que j’espère poster bientôt et je me concentre sur l’avenir.

Notre petit garçon naitra en janvier, et mon dieu, la grossesse c’est une sacré expérience ! Il se peut que de temps en temps j’écrive sur l’enfant ou la parentalité, qui sait ? En tout cas, j’ai eu une super grossesse, entourée d’amour, et à un mois d’un terme, je commence vraiment à fatiguer, mais nous profitons de ces dernières semaines à 2, avant de voir notre monde être révolutionné par l’arrivée de Junior.

Bon je fais pas ça tous les jours, mais faut me voir faire la “danse du bidou” ça vaut son pesant de cahuètes !

Tu comprends donc qu’entre mon épicondylite et la grossesse, les préparatifs pour accueillir bébé, je n’ai pas pu écrire, à mon grand regret ! Mais voilà, d’ici là, je vais essayer d’écrire quelques billets et les envoyer, car ce blog me manque trop !

Et qui sais, peut être que Junior sera tout sage et me laissera le temps d’écrire des articles ?

La naïveté.

Je te laisse pour l’heure et je m’en vais écrire mon prochain article, qui est court, donc pourrais donc sortir d’ici le 24 décembre !


Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.